Une année en Amérique du Sud en camping-car, Philippe Delacrétaz

Mardi 13 février 2018

Un rêve qui prend forme : vivre une grande aventure en famille ! en camping-car ...

Des Galapagos à l’Antarctique, en passant par les Andes, l’Amazonie et la Patagonie : des milieux naturels extrêmement variés, des centaines de nouvelles espèces d’oiseaux dont 9 espèces de manchots et le mythique grèbe mitré, des mammifères comme le puma, le tapir ou le phoque léopard. Nous avons assuré l’école pour nos deux filles et vécu de grands moments en famille, c’est aussi cela que nous vous raconterons !

Commentaire

Sébastien Bouchard

Salut Philippe, Est-ce que tu te souviens de moi le fils Sébastien de ton propriétaire à Québec Réal et Roseline on cherche à avoir de tes nouvelles. Au plaisir

Conférences du COL

Toutes nos conférences se déroulent à 20h30 au Collège de Saint-Roch à Lausanne.

Rue Saint-Roch 7 - Entrée nord, 2e étage, section garçon, salle n° 9

Une année au pays du lagopède alpin, Philippe Glardon

Mardi 17 avril 2018

A l’origine, cette présentation s’est construite autour d’un pari personnel : observer le Lagopède alpin dans chacun de ses plumages, tout au long d’une année complète… Il s’agissait de le photographier et de le dessiner en le côtoyant dans son quotidien, avec comme principe de le repérer avant de l’effrayer, pour ne pas réduire les contacts à des rencontres fugaces, et surtout pour lui éviter des envols coûteux en énergie, dans les conditions de vie extrêmes qui sont les siennes. Mes excursions, au fil des saisons et des altitudes, ont aussi permis de faire des rencontres parfois surprenantes avec la faune diverse et toujours fascinante de la montagne, oiseaux, reptiles, insectes comme mammifères, de la minuscule chevêchette au puissant bouquetin.

Pantanal: la plus grande zone humide de la planète, par Annick Lardeau

Mardi 8 mai 2018

Le Pantanal (Brésil) est, avec ses 170 000 km2, la plus grande zone humide de la planète. C’est une immense plaine alluviale qui est recouverte à 80% par l’eau durant la saison des pluies.

Le Pantanal est un véritable sanctuaire pour la faune sauvage.
Les espèces d’oiseaux y sont au nombre de 650, dont le jabiru d’Amérique qui est le symbole du Pantanal ainsi que le ara hyacinthe.

Huitante espèces de mammifères y trouvent refuge, parmi lesquelles l’emblématique jaguar et sa proie préférée le capybara, la loutre géante et la très menacée loutre néotropicale. Quant aux reptiles ce sont 50 espèces qui vivent dans cette zone. L’espèce la plus courante étant le caïman yacaré.

C’est durant la saison sèche que l’observation de la faune est plus aisée, en particulier lorsque les points d’eau se font de plus en plus rares, favorisant ainsi la concentration des habitants des lieux.

Ce sont 130 espèces qui ont été vues durant ce séjour de 2 semaines. L’anaconda, bien que très difficile à observer a été photographié à deux reprises lors de ce voyage.