Les chauves-souris du col de Jaman, par Lionel Maumary et Laurent Vallotton

Mardi 13 novembre 2018

Depuis plus de 50 ans, le col préalpin de Jaman sur Montreux VD est connu comme un site stratégique pour la capture et le baguage d'oiseaux et de chauves-souris en été et en automne. Situé dans les premiers contreforts des Alpes, ce col constitue un débouché naturel pour une partie des migrateurs qui sont canalisés par la vallée de la Gruyère, orientée dans l'axe migratoire préférentiel de la majorité des oiseaux en automne. Dès 1991, grâce à l'installation d'un dispositif permanent de hauts filets, des études plus approfondies du comportement des oiseaux aux abords des Alpes ont été initiées, s'inscrivant dans le cadre des recherches sur la migration à travers l'arc alpin effectuées
depuis les années 1950, notamment au col de Bretolet VS 1923 m. Le col de Jaman s'est également avéré très intéressant pour l'étude des chauves-souris.

De 1991 à 2016, 4132 chauves-souris de 19 espèces ont été capturées au col de Jaman (tabl. 1), dont deux nouvelles pour le canton de Vaud : le Vespère de Savi Hypsugo savii en 1991 et 2003, et la Grande Noctule Nyctalus lasiopterus en 2006, 2007 et 2015. La présence d'une troisième nouvelle espèce vaudoise, le Molosse de Cestoni Tadarida teniotis, a été établie par plusieurs contacts acoustiques, portant à 20 le nombre d'espèces de chiroptères à Jaman. Ces 3 dernières espèces n'avaient jamais été signalées ailleurs dans le canton jusqu'alors.

  • Photos: A gauche Oreillards bruns, à droite, la Grande Noctule, Lionel Maumary
  • 42
  • 0

Conférences du COL

Toutes nos conférences se déroulent à 20h30 au Collège de Saint-Roch à Lausanne.

Rue Saint-Roch 7 - Entrée nord, 2e étage, section garçon, salle n° 9