Mardi 10 décembre 2019

6CONFERENCEMardi 10 décembre 2019Les mécanismes d’orientation des animaux, par Roland MaurerTout animal fait appel à des mécanismes d’orientation spatiale, évidemment plus ou moins sophistiqués selon l’espèce. Du rat-taupe qui creuse des tunnels tous parallèles à la Sterne arctique qui voyage d’un pôle à l’autre, de la Fourmi du désert qui fait de la trigonométrie au pigeon voyageur qui perçoit le champ magnétique terrestre, de la Passerine indigo qui s’oriente grâce aux étoiles au saumon qui utilise des indices chimiques pour retrouver sa rivière natale, les exemples étonnants ne manquent pas. Le laboratoire d’éthologie de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation a travaillé sur certains de ces mécanismes chez le hamster, entre 1975 et 2001: ceux qui concernent l’orientation à courte distance sur la base des mouvements du corps. Nous partirons de ceux-ci pour explorer ensuite comment ils sont aussi impliqués dans l’orientation de la fourmi, comment celle-ci, comme l’abeille, exploite en outre le soleil pour s’orienter, comment les oiseaux utilisent eux aussi l’information solaire mais la combinent avec l’information issue du champ magnétique (et d’autres informations à ce jour mal comprises), et comment les migrateurs nocturnes à leur tour ajoutent à ces informations le résultat d’une analyse raffinée du ciel. Si nous en avons le temps, nous aborderons aussi certaines des bases neuronales de l’orientation à courte distance, des données qui ont été à l’origine d’un prix Nobel en 2014.

Commentaire

La Maison de l'Île aux Oiseaux

Futur centre didactique de Préverenges

Frank Lehmans Image article 11

En été 2016, le Cercle Ornithologique de Lausanne a fait l'acquisition d'un cabanon situé juste en face de l'île aux oiseaux de Préverenges. L'objectif est de créer un centre didactique pour y recevoir des classes, le passeport vacances, des groupes d'ornithologues ainsi que le grand public.

plateforme à Sternes de PRÉVERENGES

SUIVI DE LA COLONIE DE STERNES PIERREGARINS

Lionel Maumary Image article 21

Dans la zone d'eau calme située entre l'île et le rivage dans la partie ouest de l'île aux oiseaux de Préverenges, une plateforme de 6 x 6 m permet d'accueillir une colonie de Sterne pierregarin. Cette espèce ne peut plus se reproduire que dans de tels sites artificiels, les sites naturels (bancs de sable se créant naturellement à l'embouchure des rivières, deltas naturels) n'existant plus en Suisse. Ces plateformes sont très appréciées des sternes, qui les colonisent rapidement.

L'île aux oiseaux à Préverenges

Bilan intermédiaire sur 15 ans

Lionel Maumary Image article 35

La Suisse était autrefois riche en milieux humides, avec de grandes étendues de marais, les rives naturelles des lacs et des étangs ainsi que les rivières et fleuves aux méandres changeants. A l'état naturel, les zones de transition entre les surfaces d'eau libre et la terre ferme couvraient de grands espaces. La régulation du niveau des lacs et l'aménagement des rives des cours d'eau empêchent aujourd'hui l'inondation périodique des zones alluviales et forment des limites nettes entre la terre et l'eau. La correction des eaux et le drainage des marais et prairies à litière ont causé la perte de 90 % de toutes les zones humides de Suisse...

Lionel Maumary Image article 32

Depuis le printemps 2016, le Château St-Maire à Lausanne fait l'objet d'une restauration complète, ses façades notamment étant fortement dégradées. Ces travaux, qui comprennent des interventions sur les façades, privilégiant les techniques de conservation et la consolidation de la pierre, dureront jusqu'à fin 2017.

TOP 3 de la BIRDLINE INTERNET ⇓